l’amour dans le Mile End

Une cartographie in situ de l’amour dans le Mile-End.  Un parcours poétique évolutif à travers les rues du Mile-End en guise de carte(s) de Saint-Valentin.  Une cueillette collective des recettes de l’amour offertes par 150 résidents.

Via un questionnaire disponible sur internet, plus de 150 résidents du Mile-End m’ont declaré cultiver l’amour et m’ont divulgué comment l’amour fleurit dans leur demeure (en moins de 140 caractères).  J’ai sérigraphié (L’AMOUR FLEURIT ICI) sur une variété de tissus floraux et cousu 150 pancartes-pochettes.  Petit à petit, à partir du 1er février, j’ai installé une pochette devant chaque maison participante (à une clôture ou autour d’un arbre).  Le 14 février, j’ai déposé 200 copies  de la recette de la maison dans sa pochette afin que voisins et passants puissent la cueillir pour s’en inspirer.  Pour ceux qui ne pouvaient pas faire la cueillette dans le Mile-End, une recette était publiée sur Twitter (@AmourMileEnd) à toutes les 5 minutes.

Résultat: Presque toutes les recettes ont été cueillies, voisins, voisines et passants se sont rencontrés et l’amour continue de fleurir dans le Mile-End!

L’amour dans le Mile-End est la deuxième intervention de L’urgence de se raconter et de se rencontrer; une série d’infiltrations participatives que j’orchestre dans mon quartier depuis Noël 2012.

[Février 2013 / St-Valentin]

 

Love in the Mile End

Mapping love in the Mile End one home at a time.  Hundreds responded to my call and 150 participants filled my online registration form, declared cultivating love and revealed a recipe of love in their home.  From February 1st to the 13th, I tagged these homes with pocket-signs tied to their fence or around a tree.  The signs were silkscreened with the words LOVE BLOSSOMS HERE.

On february 14th, in honour of Valentine’s Day, 200 copies of their recipe were inserted into the pocket for passersby and neighbors to collect.  Those who could not be in the Mile End could receive the love recipes via Twitter (@AmourMileEnd) on Valentines Day.

Result: All kinds of recipes of love were collected and shared, neighbors and strangers mingled and love continues to be spread and blossom in the Mile End.

Love in the Mile End is the second of a collection of participative experiments I have been orchestrating in my neighbourhood since Christmas 2012. Each intervention is linked to a traditional holiday and an excuse to reveal a bit of oneself and connect with neighbours.

[February 2013 / Valentine’s Day]